Tout sur huile d'olive

Alles over olijfolie - Gids

Le guide de l'huile d'olive

Comment reconnaître une bonne huile d’olive? 

Il y a beaucoup d’indicateurs que seuls les experts savent évaluer, mais il y en a d’autres, des caractéristiques plus importantes, qui vous aident à discerner une bonne huile d’un produit médiocre : l’arôme en le goût. 

L’arôme : la première évaluation est olfactive. Ainsi, on comprend mieux les deux arômes positifs, comme un note fruitée typique ou l’arôme de légumes et d’herbes comme l’artichaut, la tomate, les herbes aromatiques et l’amande. On peut également découvrir des aspects négatifs comme une odeur désagréable, un goût fermenté ou acide. 

Goût : La seconde évaluation confirme les notes olfactives, mais il est également possible de distinguer les goûts amer ou piquant dans la bouche. 

Combien de litres d’huile d’olive peut-on produire avec un olivier entier ?

On produit environ 3,5 litre d’huile d’olive avec un olivier entier. 

Quelles sont les meilleures conditions atmosphériques pour les oliviers ? 

Les meilleures conditions atmosphériques se trouvent entre 30° et 45°C.

Quand un olivier atteint-il la maturité et fructifie-t-il?

Sous des conditions idéales, un olivier fructifie dans sa cinquième année de vie. Il atteint la maturité vers l’âge de 20 ans.

Peut-on considérer l’huile d’olive comme un jus de fruits?

Oui, parce que c’est la seule huile obtenue par la pression du fruit. Toute autre huile végétale est obtenue par la pression des graines. 

Quelle est la base classique d’une alimentation méditerranéenne ?

La base classique de l’alimentation méditerranéenne comprend le pain, les pâtes, l’huile d’olive et le vin, qui sont les aliments provenant des trois ‘plantes sacrées: le froment, l’olivier et la vigne. 

Combien de types d’olives existent-ils ?

Il y a plus de 100 types d’olives différents. 

Comment sont récoltées les olives ?

Traditionnellement, les olives sont récoltées manuellement, mais pour des raisons pratiques on a trouvé des méthodes alternatives, généralement mécanisées. Les deux méthodes pour récolter les olives coexistent, aussi bien la méthode manuelle que la mécanisée. 

Les olives sont mûres quand la couleur se développe de vert clair à violette pour devenir entièrement noir. Il y a des olives vertes en noires, mais toute olive est d’abord vert, pour devenir ensuite noire quand on les laisse mûrir. Chez les olives vertes qu’on trouve sur le marché, le processus de maturation est bloqué en les mettant en saumure. La récolte est faite au moment de mûrissement parfait. 

Qu’est-ce que cela veut dire quand l’huile a le goût amer et piquant et ‘pique dans le gorge’ ? 

Dans le presque chaque huile, provenant d’olive fraiches de qualité dont l’huile est immédiatement extraite, on trouve un note amère et épicée. Cette caractéristique d’huile vierge provient des antioxydants (poly phénols) forts et naturels qu’on y retrouve. Selon la médicine moderne, ces antioxydants jouent un rôle principal dans la lutte contre l’oxydation (et avec cela contre le vieillissement) des cellules dans le corps humain. 

Comment conserver l’huile d’olive ?

La température idéale pour conserver l’huile d’olive est entre 15-25°C (température ambiante). Un stockage à des températures au-dessus de 25°C prolongé pourrait causer de l’oxydation. Le résultat est un goût désagréable. La conservation en-dessous de 10°C n’est pas non plus recommandée, puisque le froid extrême pourrait inciter la cristallisation et donner à l’huile un aspect trouble. Bien que ceci ne soit pas visuellement attirant, la qualité du produit n’est pas compromise. Une fois l’huile d’olive portée à une température ambiante, elle retrouve sa transparence. Evitez la conservation dans les endroits exposés au soleil. 

Sur l’huile d’olive…

L’huile d’olive, aussi bien l’extra vierge que la pure, est riche en acides gras mono-insaturés, particulièrement en acide oléique ; il est aussi riche en composants phénoliques qui figurent comme antioxydants et qui ne sont pas présent dans aucune autre huile.

Ces matières protègent les graisses polyinsaturées dans l’huile d’olive contre l’oxydation, en contribuant à sa conservation.